Le ski nautique et wakeboard

 

Plus besoin de guetter le vent ou les vagues pour faire du ski nautique ! C’est le bateau qui crée les conditions pour cette activité relativement simple et accessible… Après être sortis de l’eau, une grande satisfaction vous donnera le sourire et vous pourrez glisser sur les eaux de Charente-Maritime !

 

Ski-nautique en Charente-Maritime

 

Le wakeboard

Le wakeboard repose globalement sur le même principe que le ski nautique : un bateau tire un skieur sur un plan d’eau par le moyen d’une corde. Le skieur profite de la vague créée par le sillage pour sauter de part et d’autre de ce dernier et faire différentes figures : sauts périlleux, rotations, grabs…

La différence entre ski nautique et wakeboard réside essentiellement sur le support de la glisse. Les deux skis sont remplacés par une planche, un snowboard, spécifique bien entendu ! Mélange de ski nautique, de surf et de snowboard, le wakeboard permet de goûter à toutes les sensations de sports de glisse !

Le barefoot

Ou ski nautique nu pied, vous êtes tracté à plus de 23 mètres derrière le bateau à une vitesse comprise entre 65 et 75 km/h, le skieur, sans ski et nu pied, peut effectuer des figures, des sauts et des slaloms.

 

Ski-nautique

 

Le wakesurf

Le wakesurf permet de surfer sur n’importe quel plan d’eau et ce grâce à la vague créée par un bateau (de wakeboard de préférence pour la taille).  Le rider n’a plus de chausse ni de palonnier.

Le ski nautique Handi

Le ski nautique Handi a les mêmes disciplines que le ski classique. Saut, slalom, figures et combiné : la pratique est adaptée à chacun selon son handicap et les meilleurs se mesurent dans les différents Championnats Handiski. Les skis sont adaptés en longueur et/ou en largeur et des sièges sont confectionnés selon la morphologie du pratiquant. On utilise le kneeboard (planche ovale) sur lequel le skieur est maintenu par un harnais.

 

Pour plus d’informations, contactez la Fédération Française de Ski nautique – 75020 Paris – 01 53 20 19 19 – ffsnw@ffsnw.fr

Les commentaires sont fermés